Plaidoyer pour une Algérie des libertés et de la justice
3 juin, 2009, 17:17
Classé dans : Non classé

Combien de militants de la démocratie et d’innocents qui croupissent dans les geôles d’Algérie ! combien d’intellectuels qui sont réduits au silence imposé ! et combien notre société est scindé en bipolarité : le vrai / le faux , le profond / le superficiel, le réel / le virtuel , l’amalgame juridique, la restriction politique, le mensonge, la répression, la matraque, le lynchage médiatique….etc. tout ce décor est spécifiquement algérien, métiers grises, conception et réalisation est typiquement : made in pouvoir algérien. Voila ce qu’on appelle la démocratie dans une république instrumentale ; ou tout se vend et tout s’achète, tout est téléguidé à distance, l’humanisme  est déraciné de ses valeurs, la vrai politique est vulnérable substantiellement .les pratiques populistes, le culte des personnes, la culture des sectes, le mensonge à outrance prend de l’ampleur, il a même instauré sa propre dynastie, qui est géographiquement se situe à coté de l’Algérie profonde. Il a évacue tout ce qui en rapport avec celle-ci pour ramener ses propres ingrédients, ramasses dans la catégorie des négations. Ces négations ont l’honneur, le privilège, le plaisir et le courage d’enfanté une véritable imposture à la tête de ladite dynastie, à savoir :l’artisan de renom en la matière : A/BOUTEFLIKA qui est chargé pour :(el moussalaha el watania) entre les factions du pouvoir en conflit, la distribution et la répartition équitable de la rente entre les éléments de la caste et aussi de faire allusion au peuple, en lui disant que c’est le temps de la vache maigre donc il faut serrer la ceinture, alors qu’eux ils n’ont même pas une ceinture et le plus jeune parmi eux,il a pas moins de 65ans, il pèse pas moins de 95kg.ce que réplique qu’il s’agit d’un pouvoir de dinosaures !

Dans ce pays, tellement ;la politique qu’est un acte civilisationnel, sémantiquement pervertie, elle est devenue l’art de toutes les sournoises ! Un exercice démocratique des prestations verbales et des promesses populistes. Pour cela, qu’on emprisonne le journaliste, l’intellectuel et le militant « veilleur des consciences » afin d’ériger en ces pratiques oligarchiques une méthode confirmée de la bonne gestion. Si en 2009, les plans de relance  économique contiennent des projets de société avec la forme typique  « le plus grand d’Afrique » des prisons sur des assiettes agricoles, ceci déduit la grande inertie et l’esprit d’irresponsabilité qui range cette caste de décideurs.

Le maintien est un mot d’ordre ! Préalablement incontestable ! Coûte que coûte, évacuer ce peuple vers l’extérieur, exterminer le, réduit le au silence.

Ce pouvoir spolie les droits, il confisque les libertés, il construit des prisons, il emprisonne l’intéligensia, il y existe, il y reste au nom de la démocratie rentière !  


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Services d’intérêt économiq... |
Le Blog-Notes d'Yves Baumul... |
RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sans violence et sans haine
| Changer Amiens
| Parti de Gauche. Commission...